A propos

Sonner les toupins est une tradition suisse qui à l’origine servait à éloigner les mauvais esprit.

Aujourd’hui, on les utilise plutôt pour mettre l’ambiance dans divers fêtes et évènements. Cette discipline est solidement ancrée dans la richesse de la culture suisse.

Le porte drapeau de nos traditions suisses

 

L’écho des pâturages est un groupe traditionnel suisse. Il se compose de passionnés très actifs lors de fêtes traditionnelles suisses. Et il est, entre autre, l’organisateur de la 2e rencontre romande des sonneurs de toupin en 2006 à St-Cergue.

Du bruit? Pas tout à fait! On dispose les toupins de manière à créer une résonance dans la foule lorsque le groupe se déplace. C’est parce que chaque toupin possède une sonorité qui lui est propre. Cela est dû au travail de l’artisan, il tape le métal et lui donne cette forme si reconnaissable.

Depuis 1992

En 27 ans, les sonneurs sont passés par beaucoup d’endroit en Suisse et à l’étranger. Ils ont notamment fait partie du voyage pour Paris à l’occasion de la 3e édition de “La Savoie à Paris” en 1998.

Certaines fêtes sont devenues cultes au fil des années. Comme par exemple, la désalpe de St-Cergue et la fête des vendanges à Russin, la fête du printemps à Nyon, et encore la fête de la tomate à Carouge.

Sonneurs

Poid moyen d'un toupin (kg)

Ans de bonheur